Maman n’est pas une étoile

Bonjour les lecteurs, 

Voici mon avis sur Maman n’est pas une étoile, un roman très beau et poétique qui m’a clairement marquée. C’est une lecture qui m’a sorti de mes habitudes et que je suis bien contente d’avoir lu car c’est une superbe découverte.

La couverture est sublime avec ses belles nuances qui évoquent la nuit. Elle est à la fois attrayante et mystérieuse. 

Je remercie Scrineo pour cet envoi !

Titre : Maman n’est pas une étoile
Auteur 
: Camille Salomon
Maison d’édition : Scrineo 
Prix : 14.90€
Se le procurer : 
ICI

Un roman émouvant pour parler du deuil avec les adolescents.

Cher journal, hier, j’ai vécu la pire journée de ma vie.

Moïra, treize ans, vient de perdre sa maman, décédée des suites d’un cancer. Comment continuer ? À quoi se raccrocher ? À son père ? À ses amis au collège ?

Et puis, une nuit, dans ses rêves… Smog apparaît. Un monstre ténébreux mais attachant, qui l’entraîne dans un monde irréel : le Royaume des Sept Contrées…

Commence alors un long voyage initiatique pour Moïra, qui lui permettra de faire son deuil d’une façon inattendue.

Dans ce roman, nous allons suivre le personnage de Moïra qui vient de perdre sa maman… Elle vit désormais seule avec son père et leur vie est bien triste. Bien qu’ils soient tous les deux très soudés, la jeune fille souffre énormément de l’absence de sa maman. Elle est complètement perdue, déboussolée et n’a plus d’envie. Elle s’éloigne de ses amis, devient mauvaise à l’école et a bien des difficultés à gérer ses émotions qui partent dans tous les sens… Une nuit, elle va faire la rencontre d’un monstre nommé Smog. Il est là pour emmener Moïra au Royaume des Sept Contrées afin qu’elle y accomplisse une quête personnelle. Commence alors un long voyage…

Moïra est une jeune fille que j’ai pris plaisir à suivre. On la découvre pleinement, telle qu’elle est, sans embellissement et fioriture. De ce fait, elle en est très attachante et il est facile de s’identifier à elle. C’est un personnage avec des forces et des faiblesses, des douleurs et des souffrances, de la colère et des larmes, mais aussi du courage et de la force. Avec Smog, elle va traverser de nombreuses étapes, chercher à comprendre ce qui se passe en elle et surmonter pas à pas sa peine. Elle va gagner en maturité, en sagesse et va apprendre à accepter ce qu’elle ressent. Elle va mal mais veut avancer, veut de l’aide et petit à petit, sera prête à en recevoir, à s’ouvrir. J’ai adoré la découvrir et suivre ses aventures.

C’est un roman qui se dévore, il est très rythmé. On suit le point de vue de Moïra sous différentes formes : journal intime, récit, retranscription de rendez-vous chez le psychologue et aventure au Royaume des Sept Contrées. Cela fait que l’histoire avance vite tout en apportant encore plus de richesse au roman. Je trouve qu’il est vraiment intéressant à lire puisqu’il permet de découvrir et de comprendre les différentes phases du deuil. C’est un roman à faire lire aussi bien aux adultes qu’aux enfants, qu’ils aient ou non perdu un être cher. Il aide à appréhender les divers états émotionnels par lesquels l’on passe lors de cette douloureuse épreuve.

Maman n’est pas une étoile est un roman poignant, touchant et émouvant. J’ai pleuré, beaucoup pleuré en lisant ce livre qui aborde une thématique difficile et douloureuse. Même si ce n’est pas une lecture facile, j’ai adoré ce livre. La façon dont est abordé le deuil est très originale et captivante. Le récit apporte une touche de douceur et de féerie à un sujet délicat. 

J’aime beaucoup l’aspect fantastique car je trouve qu’il apporte une autre dimension à l’histoire. Un roman qui aborderait de manière traditionnelle le deuil serait, selon moi, beaucoup trop lourd émotionnellement et pesant. Ici, il apporte une touche d’évasion, un petit côté aventure qui donne plus de légèreté à cette thématique. De manière générale, j’aime beaucoup les voyages initiatiques parce qu’il pousse à la réflexion tout en permettant de s’évader et d’imaginer. C’est un bel équilibre que l’autrice a su manier avec justesse dans ce livre. Sa plume est délicate et sensible, fluide et entraînante. 

Maman n’est pas une étoile fut une lecture marquante, belle et douloureuse, poignante et essentielle. Je ne suis pas prête de l’oublier !

Les Livres Enchantés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s