Contes des royaumes oubliés, tome 1 : Le prince au bois dormant

Bonjour les lecteurs, 

Cette année, j’ai le plaisir d’être partenaire avec les éditions Bookmark, une maison d’éditions dont j’apprécie beaucoup les récits d’imaginaire. Leurs romans sont originaux et font voyager. Etant très friande des contes et de leurs réécritures, j’avais vraiment envie de découvrir cette revisite de La belle au bois dormant.

La couverture de ce tome est superbe avec tous ces détails, je ne me lasse pas de la regarder ! Elle est très fidèle au contenu du roman avec ces belles couleurs de nuit. Le travail éditorial est vraiment soigné car outre la couverture, chaque début de chapitre a le droit  son illustration délicate de ronces, c’est sublime.

Je remercie les éditons Bookmark pour ce beau partenariat qui débute !

received_604523420447336.jpg

Titre : Contes des royaumes oubliés, tome 1 : Le prince au bois dormant
Auteur : Isabelle Lesteplume
Maison d’édition : MxM Bookmark
Se le procurer : ICI

Il était une fois, dans un pays lointain, un jeune homme nommé Éric qui rêvait de quêtes impossibles, de bêtes à terrasser et de grand amour. Une fois chevalier, il résolut de partir à l’aventure, sur la foi d’un vieux conte, à peine une légende. Il y était question d’un prince maudit et d’un royaume prisonnier d’une muraille d’épines…

Mais derrière cette muraille se cache une réalité bien plus sombre et bien plus cruelle. Qui sont ces fantômes qui errent la nuit ? Quel crime a réellement commis Maléfique ? Et ce prince que l’on dit si parfait, veut-il seulement être réveillé ?

Pour mener à bien sa quête, Éric devra apprendre que le monde ne se limite pas aux beaux et aux laids de ses contes de fées. Peut-être que Nyl, le magicien cynique avec lequel il s’est vu forcé de conclure un marché, saura le lui enseigner…

Et vous, quel prix accordez-vous à la beauté ?

Dans ce roman, nous allons suivre le personnage d’Éric, un jeune chevalier errant à la recherche d’une épopée fabuleuse et dangereuse où l’amour est la clé. Il part à la recherche d’un royaume oublié dans lequel un prince serait endormi depuis des années. Dans sa quête, il se rendra rapidement compte que dans le royaume oublié, l’atmosphère est pesante et troublante, terrifiante et violente. Éric fera également face à deux situations distinctes. Le jour tout est calme, silencieux et sans vie, quelque peu oppressant mais assez rassurant finalement. Par contre, la nuit est synonyme de vie, de dangers, de violence et de fantômes assez malveillants pour la plupart. Heureusement, il fera la connaissance d’un magicien, Nyl, qui semble l’aider à accomplir sa quête. Le chevalier devra faire preuve de courage et d’ingéniosité pour retrouver le prince et le délivrer par un baiser d’amour véritable… 

Éric est un personnage intéressant à suivre. Il possède toutes les qualités requises pour être un bon chevalier : force, courage, justesse, humilité, bienveillance, sang-froid… En plus de cela, il est beau et séduisante. Au début j’avais du mal avec Éric que je trouvais trop impulsif, lisse et peu réfléchi, arrogance et trop sûr de lui, ce qui m’a un peu agacé au départ. Je m’y suis pourtant rapidement attaché car son évolution est rapide et plaisante. Ainsi, j’ai apprécié sa fragilité, son émotivité et sa douceur. 

Je me suis plus attachée à Nyl, personnage secondaire mais essentiel à l’histoire. Il possède un passif lourd, des secrets, des cicatrices aussi bien physiques qu’émotionnelles. Il est d’ailleurs décrit comme un personnage laid. J’avais vraiment envie d’apprendre qui il était et ce qu’il avait vécu. Son évolution est flagrante : d’un être taciturne et apeuré, il parvient à s’ouvrir et à se dévoiler.

J’aime beaucoup la relation qui se tisse entre les deux personnages dont les points de vue divergent. Ils vont apprendre à se faire confiance et à dépasser ce qu’ils prenaient pour acquis.

Tout ce qui présente bien, tout ce qui est lisse, parfait, à quelque chose à cacher, une épine, un poison, une âme stupide ou un cœur de glace. Je n’aime que le laid. On peut faire confiance au laid, il t’a déjà montré le pire de ce qu’il possédait.

J’ai adoré cette réécriture de conte ! C’est une histoire que j’ai lu très rapidement tant j’étais happée dans le récit. Dès les premières lignes, j’ai su que ce roman allait être une bonne lecture. Déjà parce qu’il reprend un conte que j’aime beaucoup mais aussi parce que la plume est belle, envoûtante et digne des contes de fées traditionnels de notre enfance. Je connais déjà l’histoire de la belle au bois dormant alors cette histoire n’est pas des plus surprenantes pour autant j’ai apprécié les modifications apportées par l’autrice. Bien sûr, on retrouve les fées, les ronces, le dragon et du coup Maléfique mais aussi des divergences assez marquantes par rapport au conte original et une part beaucoup plus sombre dans cette histoire. Tout n’est pas rose ni beau mais plutôt terrible et dérangeant. L’histoire était assez prévisible, j’avais supposé plusieurs révélations mais ce n’est en rien un point négatif, j’étais curieuse de savoir si ce que je supposais était juste. C’était une lecture rafraîchissante et savoureuse, qu’on prend plaisir à déguster. 

Le prince au bois dormant est une belle réécriture de conte qui nous replonge en enfance tout en apportant une touche de fraîcheur et d’originalité. C’est une lecture très agréable, prenante et émouvante avec une jolie morale montrant qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Je suis vraiment curieuse de lire le deuxième tome de cette saga qui reprendra cette fois-ci un conte qui m’est peu familier.

Les Livres Enchantés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s