Les Dragons de l’impératrice

Bonjour les lecteurs, 

Cette année, j’ai l’honneur de faire partie des partenaires de Magic Mirror, une maison d’édition spécialisée dans les réécritures de contes. J’adore les contes de fées et leurs réécritures, qu’elles soient sombres, joyeuses ou même terrifiantes, je suis particulièrement friandes de ce genre de récits merveilleux. En tant qu’Agent du miroir, j’ai reçu leur dernière parution : Les Dragons de l’impératrice, une réécriture asiatique mêlant l’histoire de Mulan et de Turandot.

C’est le premier roman de cette maison d’éditions que je découvre bien que j’en possède déjà une bonne partie. Une chose est sûre après cette lecture, c’est que je suis impatiente de plonger dans les autres ouvrages.

Merci à Magic Mirror éditions pour ce beau partenariat qui commence !

received_1848108968658410.jpg

Titre : Les Dragons de l’impératrice
Auteur 
: Alice Sola

Maison d’édition : Magic Mirror éditions 
Prix : 19,50€
Se le procurer : ICI

Au cœur de la cité impériale, entre les paravents, les ombrelles et les coiffes des nobles dames, rôde un murmure, prémisse d’une terreur sans nom. La Princesse Turandot cache le monstre qui l’habite dans le sang et la cruauté tandis que l’empereur, son père, détourne le regard. Dans l’ombre, l’avènement du démon approche.

Les chemins de trois héros vont s’entremêler et croiser celui de la Princesse Cruelle. Destinée, chance ou malédiction ?

Hua Mulan, qui dissimule sa féminité depuis des années, le Général de guerre Shen et Calaf, le prince déchu, devront chercher ce qu’on ne peut trouver pour tenter de délivrer l’héritière et le peuple. Mais l’empire, coupable et corrompu, peut-il seulement être sauvé ?

Après Le Lac des Cygnes, retrouvez la plume douce d’Alice Sola dans ce roman épique et féerique qui mêle les légendes de Turandot et de Mulan.

Dans cette lecture, il y a une alternance des points de vue. Au départ, on découvre les personnages individuellement sans qu’il y ait de liens apparent entre eux. Puis les liens commencent à se faire et les destins à s’entremêler. Nous allons donc faire la rencontre de plusieurs personnages importants. 

Tuoba Turandot appelée par le peuple, la princesse cruelle et par ses proches Rän, fait des rêves dans laquelle elle voit une femme se faire violer, torturer et tuer… Elle est en réalité maudite, possédée par un démon qui désire plus que tout s’incarner. Pour cette raison, elle se refuse à prendre un époux et de ce fait, elle tue tous ceux qui souhaite demander sa main, en leur demandant de répondre à trois questions impossibles. Aux yeux des gens, elle est froide, distante, inaccessible, sanguinaire et sans pitié. Je ne connaissais absolument pas son histoire et je la trouve très originale. C’est un personnage vraiment élaboré qui est très intéressant à suivre. Elle est toute en nuances et en subtilité. Derrière son masque cruel et rigide, se cache une personne sensible qui doit faire preuve d’une grande force au quotidien. Plus on la découvre et plus on s’y attache ! C’est sur son personnage que s’axe toute l’histoire.

On rencontre également la célèbre Hua Mulan connue sous le nom de Hua Dangpo ou bien la Générale. Je connais uniquement la Mulan du Disney et je suis contente de retrouver cette héroïne forte et courageuse dans un nouveau récit. Comme dans le dessin animé, elle se déguise en homme pour protéger sa famille et devient soldat. Même si le personnage connaît des débuts difficiles, elle devient rapidement un vaillant combattant et grimpe les échelons. Tout au long de son évolution, elle sera épaulée par Shen qui la considère comme un frère, au déplaisir de Mulan qui éprouve d’autres sentiments à son égard, même si elle pense ne jamais pouvoir lui avouer. Elle possède le don de double vue ce qui lui permet de voir les créatures légendaires comme son ami Xiao, un dragon protecteur toujours présent pour elle. J’ai adoré son personnage ! Elle est forte, courageuse et bienveillante. C’est aussi un personnage réfléchi et combatif qui brave les dangers et affronte ses peurs. J’ai aimé découvrir sa fragilité, son humour et sa douceur qu’elle garde ancrée en elle. C’est le deuxième personnage le plus important du roman selon moi.

Vient ensuite le personnage de Calaf, l’étranger. Il a perdu sa famille étant enfant, alors qu’il était prince d’une famille puissante. À son arrivée au palais de l’empereur, il retrouve son père qu’il pensait mort ainsi que son amie d’enfance Liu, qui s’est occupé de son père depuis l’attaque tragique qui a décimé les siens. Il a reçu un enseignement particulier dont on sait assez peu de choses. Son destin est étroitement lié à celui de la princesse Turandot ! Calaf cherche à savoir qui est réellement la princesse et qu’elle est la force maléfique qu’il sent en elle. J’ai aimé sa droiture, son obstination et sa bienveillance. Il est intelligent et posé, attachant et charismatique. 

J’ai aussi adoré Ming Shen, fils d’une puissante famille militaire, et le lien particulier qu’il entretient avec Mulan. Il est moins important que les autres personnages mais c’est celui qui a le plus retenu mon attention. Je m’y suis clairement attachée ! C’est un homme puissant, valeureux, courageux et aussi tolérant. Il sait se remettre en question, écouter et prendre les décisions les plus justes. C’est un peu un homme parfait 😉

 » Avoir un nom signifiait avoir une identité, être relié à quelque chose. « 

J’ai eu quelques difficultés à rentrer dans l’univers puisqu’il est dense et assez complexe. N’ayant aucune connaissance de la culture et des légendes asiatiques, l’immersion était un peu compliquée au départ, ce qui m’a effrayée… J’avais peur d’être perdue dans ma lecture mais très vite, mes craintes se sont envolées ! La plume est tellement entraînante et captivante, l’univers est incroyable et merveilleux. J’en ai pris plein les yeux et c’était absolument magique. La mythologie dont s’inspire l’autrice est impressionnante, complexe, mêlant légendes et histoire. J’ai adoré ! Il y a de l’action, une bonne dose de mystères, des révélations, de la tension et de l’émotion, le tout parfaitement équilibré. Si au départ je prenais mon temps pour lire ce roman afin de m’imprégner au mieux de l’univers, il m’est rapidement devenue impossible de le lâcher tant j’avais envie de connaître la suite des aventures de Mulan et de Turandot. Les chapitres courts, la plume fluide, les nombreux moments d’actions font que les pages défilent très rapidement. Le final est parfait, émouvant et nuancé. Il prend le temps de clôturer parfaitement l’histoire, sans omettre un seul personnage ni détail. 

Si vous aimez les légendes asiatiques, les histoires émouvantes et les personnages attachants faisant preuve de courage et de détermination alors Les Dragons de l’impératrice est fait pour vous !

Les Livres Enchantés.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s