Humana

Bonjour les lecteurs,

Je viens vous parler d’une relique de ma PAL, un roman que j’ai depuis presque un an… Je me demande vraiment pourquoi j’ai mis autant de temps avant de le lire puisqu’il était vraiment génial !

Je remercie Plume de papier pour l’envoi de ce super roman.

received_1400489586798250.jpg

Titre : Humana tome 1
Auteur 
: Jocabel C. Caballero

Maison d’édition : Plume de papier
Prix : 17,50€
Se le procurer : ICI

Sérena, l’une des dernières humaines de la région de Silana, s’est toujours sentie exclue. Après tout, qui se sentirait à son aise entouré de créatures plus puissantes les unes que les autres ?

Si sa famille est en partie vampire, cela ne l’empêche pas de détester tous les nocturnes, sans exception. Etre entourée de vampires, métamorphes, démons et ensorceleurs ne lui a jamais rien apporté de bon dans sa vie. Du moins, avant son arrivée à l’académie Valdenbourg…

Entre conflits et mystères, un amour semé d’embûches naîtra entre Sérena et l’un des vampires de l’académie. Cette rencontre bouleversera son existence, mais aussi ses croyances sur les nocturnes.

Finalement, peut-être ne sont-ils pas tous pareils…

Dans ce roman, nous allons faire la rencontre de Sérena qui est une des rares humaines restantes. Dans sa famille, tous les membres sont des vampires et son père est même un sang-pur. Pourtant, la jeune fille n’a pas hérité de ce gène, ce qui la fait beaucoup souffrir au quotidien. Partout où elle va, elle se sent mise à l’écart car dans un monde peuplé de nocturnes, être humuna est difficile. Elle n’est pas considérée par les nocturnes qui la jugent faible et sans intérêt… De ce fait, elle n’est acceptée nulle part et sa famille doit sans cesse déménager afin de la faire accepter et de la protéger. Néanmoins, son arrivée à Silana va bouleverser sa vie… 

J’ai beaucoup aimé Sérena, elle est vraiment attachante. C’est une jeune fille simple et indépendante qui a l’habitude de la solitude. C’est un personnage qui possède une grande force mentale, qui ne se laisse pas intimider et qui n’a pas peur de se confronter aux nocturnes malveillants. Petit à petit, elle va réussir à se faire des amis et va donc s’ouvrir aux autres et faire confiance. Elle va évoluer et voir sa vision des nocturnes évoluer. J’ai aimé les personnages secondaires, chacun possédant des caractéristiques intéressantes. La romance qui va peu à peu s’installer est charmante et toute en douceur même si elle est loin d’être simple…

Quand j’ai commencé ce roman, j’ai immédiatement su que j’allais passer un excellent moment. Il y a des livres comme celui-ci où c’est une évidence dès les premières lignes. Ils sont rares et c’est ce qui les rend encore plus précieux à mes yeux. C’est un roman qui fait 400 pages et que j’ai dévoré en seulement quelques heures et surtout d’une traite. L’histoire prend son temps pour s’installer et je trouve que ça permet vraiment de s’imprégner de l’univers. 

C’est un roman original ! Vous allez sûrement me demander en quoi un roman qui aborde le sujet tellement commun des vampires peut être empreint d’originalité ? Et bien, pour une fois, le rôle entre les créatures surnaturelles et les humains sont inversés. Ce sont ces derniers qui sont insignifiants tandis que les nocturnes sont clairement l’espèce dominante. Ils sont devenus la normalité et vivent en toute liberté, simplement. C’est un choix étonnant et pour le coup, j’ai aimé cette nouveauté rafraîchissante.

L’intrigue principale de la saga est encore floue et je peux vous dire que c’est un roman qui possède beaucoup, beaucoup de mystères. Je pense que dans le premier tome, on survole simplement ce qui va devenir cette intrigue principale. L’autrice dévoile quelques pistes mais les liens ne se font pas encore. Cela a clairement piqué ma curiosité ! Je suppose que cela a un lien avec le personnage principal mais je me demande qu’elle est son importance et surtout, si elle est réellement humaine ou bien une espèce encore inconnue. Dans cet ouvrage, on ne se cantonne pas seulement aux vampires mais on découvre les espèces qui composent les nocturnes. Il y a donc également les démons, les métamorphes et les ensorceleurs. Il est possible qu’il y en ait d’autres mais ils sont soit en infériorité soit leur secret est bien gardé.

L’histoire se déroule principalement dans une académie et si vous me connaissez, vous savez que c’est mon pêché mignon ! L’action s’installe petit à petit, pour terminer sur un final assez explosif.  La fin du roman m’a complètement dévastée. Je n’arrive pas à croire à ce retournement de situation et surtout, je me refuse à y croire. Il y a forcément une raison valable, enfin il y a plutôt intérêt sinon je peux vous dire, que je vais débarquer dans le roman pour distribuer des paires de claques.

La plume de l’autrice m’a tellement captivée. Elle est belle, douce et fluide, immersive et envoûtante. C’est assez dingue la façon dont elle m’a catapultée dans son univers. Je ne m’attendais vraiment pas à aimer autant ce roman et c’est vraiment une claque que je me suis prise. Ce roman nous tient vraiment en haleine tant il est plein de rebondissements, de retournements de situations. Il y aussi une tonne de mystères, de secrets à dévoiler, c’est assez impressionnant d’ailleurs. En soi, le premier tome offre assez peu de révélations et cela ne m’a aucunement bloquée parce qu’il promet une suite exceptionnelle.

Ce premier tome ouvre les portes d’un univers mystérieux et prometteur. Vivement la parution du deuxième tome !

Les Livres Enchantés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s