Idrasil, tome 1 : La septième fée

Bonjour les lecteurs,

Je viens vous donner mon avis sur une des dernières parutions Imaginaire d’Evidence Editions, le premier tome de la saga Idrasil et j’ai adoré cette lecture !

Je remercie Jennifer et Evidence pour cet envoi !

Titre : Idrasil, tome 1 : La septième fée
Auteur 
: Susie Norman

Maison d’édition : Evidence Editions
Prix : 14€
Se le procurer : ICI

À l’origine de la création de la terre d’Adara, six fées avaient été conçues pour protéger ses habitants. Unies, elles étaient invincibles grâce à leur talisman. Mais l’une d’elles, Magda, succomba à l’attrait du pouvoir et du mal, et s’allia avec le seigneur sombre de Tanis. Les autres fées s’inclinèrent devant son talent et les créatures d’Adara se retrouvèrent bien démunies face à l’armée dévastatrice du puissant Aël. Pourtant, la fée de la terre, Sylvia, prédit que, lorsque l’équilibre entre les pouvoirs serait rompu, une septième créature viendrait rétablir la paix et l’harmonie entre les peuples.

A l’origine d’Adara, le Ciel et la Terre créèrent six fées pour protéger les êtres vivants de Bêtes sauvages qui peuplaient alors cet univers. A chacune d’elle fut attribuée une caractéristique particulière :  Sylvia possède le don de régénération des plantes et arbres dévastées. Elle s’est établie à Eona. Nalani dirige le flots des mers et les pluies. Elle est maladroite et suite à un accident, vit au fond de l’eau en Kaëla. Eolia est la fée du vent capable de générer rafales et tempêtes, elle vit à Zakia. Nora transforme ce qu’elle touche en glace  et a élu domicile dans les montagnes de Bard. Magda, maîtrise le feu  et vit à Tanis. Elle est orgueilleuse et jalouse de la dernière fée… Elle monta les différents peuples les uns contre les autres pour obtenir le pouvoir ! Dana, la dernière comprend le langage des animaux. Elles étaient sensées représenter l’équilibre mais le caractère colérique de Magda eut raison de l’harmonie… Elle fonda des alliances et pas à pas, pris le pouvoir en insufflant la terreur et le chaos ! Pour pallier à ce désordre, une prophétie secrète prédit la venue d’une septième fée et avec elle, de l’espoir. C’est dans ce contexte que nous allons rencontrer les nombreux personnages de cette histoire, les Idrasiliens avec les principaux : Sigis, Yun, Nao et Nessaora. 

Dans cette histoire, nous allons suivre de nombreux protagonistes dont les chemins vont se croiser et les destins se lier. L’on suit les protagonistes de manière omnisciente ce qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’univers et de vivre encore plus d’aventure. Je me suis attachée à chacun d’entre eux et aussi inquiétée pour eux car ils évoluent dans un univers dangereux. On va suivre plusieurs aventures en parallèle et ma favorite est celle de Sigis, Nao et Nessaora. Ces trois personnages vont vivre une véritable épopée et affronter des dangers, côtoyer des créatures de légende et lutter pour leur survive. J’ai aussi aimé découvrir certaines des fées et je suis curieuse de rencontrer les autres.

J’ai dévoré cette histoire en quelques heures. Ce premier tome, bien trop court à mon gout était incroyable ! La plume est exquise, elle est envoutante et fluide, captivante et immersive. J’ai su, en lisant seulement le prologue, que j’allais passer un excellent moment avec ce livre. J’ai adoré découvrir cet univers original mettant en scène des fées et j’ai trouvé ça super intéressant. Ce monde est riche et bien développé et chaque découverte fut délicieuse. Idrasil est un monde merveilleux, sombre et coloré à la fois. Chaque description est époustouflante et m’a fait voyager. Il y a des créatures surnaturels tirées tout droit de l’imagination de l’autrice. Elles sont tantôt effrayantes tantôt incroyables et je suis certaine que je n’ai pas fini d’être émerveillée ! C’était une très belle lecture faite de magie, de survie, de quête, de créatures fabuleuses, de révélations et de rebondissements, de découvertes et de mystères… Un régal !

Je termine en disant que j’aime beaucoup la couverture de ce roman avec ses belles couleurs automnales. Il y a également une carte à l’intérieur du livre et je trouve que c’est un véritable avantage pour se situer dans l’univers. Il y a également un lexique à la fin du roman, parfait pour se souvenir des personnages et de leur rôle 😉

Vivement la suite !

Les Livres Enchantés.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s