L’internat de l’île aux cigales, tome 2 : La maison cachée

Bonjour les lecteurs,

Je vous retrouve pour vous donner mon avis sur le deuxième tome d’une saga que j’avais beaucoup aimé : L’internat de l’île aux cigales. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le premier tome juste ici ! Outre l’histoire qui est géniale, j’aime particulièrement les couvertures que je trouve splendides avec tous ces détails et ces nuances envoutantes.

Merci à Albin Michel Jeunesse pour leur confiance !

Titre : L’internat de l’île aux cigales, tome 2 : La maison cachée
Auteur 
: Julie Bonnie
Maison d’édition : Albin Michel Jeunesse
Prix : 13.50€
Se le procurer : 
ICI

Après l’été, Marguerite, Agostino, Caleb, Nordine et Cerise sont heureux de se retrouver à nouveau à l’internat de l’île aux Cigales. Ils ont hâte de reprendre les répétitions au studio de musique ! Cependant, l’année ne commence pas du tout comme ils l’avaient imaginé… La fondatrice de l’établissement fait un grave malaise et l’équipe enseignante, bouleversée, impose aux élèves une discipline plus stricte encore que l’année précédente. Seule une élève de sixième semble échapper au durcissement des règles du collège : la petite Annie, qui est arrivée en limousine et se fait livrer ses bagages par hélicoptère. Depuis la rentrée, elle éveille la curiosité des cinquièmes… Margot a aperçu dans son sac à main la broche fétiche de La Cigale. Quels secrets cache donc cette mystérieuse jeune fille ?

J’ai aimé retrouvé les Tigres et voir leurs évolutions. Pendant l’été, chacun a continué à s’entraîner et à se perfectionner dans les domaines qu’ils affectionnent. 

– Marguerite excelle toujours comme violoncelliste. Elle est considérée comme une personne gentille et bienveillante. J’ai aimé découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité comme le fait qu’elle est assez difficile en matière de nourriture ou bien qu’elle est un peu jalouse.

– Agostino est toujours aussi féru d’arts plastiques mais s’est découvert une passion pour la guitare.

– Caleb est un génie des maths. Il passe son temps à compter et à faire des statistiques en plus de jouer de son instrument favori, le piano. Dans cet opus, il va faire preuve de beaucoup de courage et d’audace, quitte à aller à l’encontre de ses valeurs, chose dont il  est peu fier…

– Nordine continue à s’entraîner dur pour se dépasser, un véritable sportif dans l’âme. Il joue toujours du derbouka.

– Cerise a beaucoup changé je trouve. Elle ne cherche plus à être au centre de l’attention et a trouvé sa place dans le groupe, tout en continuant à chanter.

L’on va découvrir de nouveaux personnages dont Annie dont la spécialité est la cuisine et so’ imagination culinaire est absolument débordante. Certains de ses plats m’ont donné envie tandis que d’autres étaient clairement bizarres ! L’on retrouve aussi d’anciens protagonistes de manière ponctuelle et c’était très agréable.

Les personnages sont très attachants et profondément humains, ce qui signifie qu’ils ont leurs forces mais également leurs faiblesses que l’on découvre dans ce tome. Ainsi, ils éprouvent de la jalousie, mentent par moment ou bien sont agressifs. Ce que je retiens surtout, ce sont leurs belles valeurs qu’ils partagent : le courage, l’entraide et l’altruisme, le dépassement de soi.

Ce deuxième tome était très bien, j’ai beaucoup aimé l’intrigue. Encore une fois, il y a de nombreux mystères et une atmosphère légèrement angoissante à tel point que l’on pourrait croire que le fantastique s’installe dans le récit. J’aime beaucoup cet univers qui s’ancre clairement dans la réalité mais qui possède une ambiance si singulière qu’on croirait à de la magie. 

Ce que je trouve géniale dans cette saga, c’est la diversité ! Les personnages sont de toutes nationalités, avec des critères physiques très différents et des talents particuliers et variés. J’ai trouvé intéressant qu’il y ait un passage dédié à Noël et de voir comment chacun des étudiants le célébraient auprès de leur famille. Tout est varié, que ce soit les constructions familiales, les façons de célébrer, les repas… J’ai aimé la façon dont les réseaux sociaux sont utilisés dans ce tome. Ici, l’on se concentre uniquement sur leurs impacts positifs et tout ce qu’ils permettent de réaliser.

Ce tome aborde différents sujets comme le deuil, la différence, les réfugiés… C’est vraiment une saga très intéressante à lire et je la conseille vraiment aux enfants et adolescents parce qu’elle pousse à la réflexion et à l’ouverture d’esprit de manière très naturelle. C’était un tome très émouvant car les histoires de certains personnages sont touchantes et douloureuses. Il y a donc de la tristesse mais aussi de l’espoir, beaucoup d’espoir.

L’internat de l’île aux cigales est une belle histoire de vie avec des personnages attachants et une belle diversité. 

Les Livres Enchantés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s