L’impératrice des chimères

Bonjour les lecteurs,

Cette année, j’ai le plaisir d’être partenaire avec une toute nouvelle maison d’éditions : Crin de Chimères. Elle se spécialise dans la SFFF en proposant des romans originaux, de qualité avec une atmosphère particulièrement sombre. L’impératrice des chimères dont je vais vous parler est leur première parution. Ce roman s’inspire de la mythologie scandinave et nous propulse dans un univers brumeux et mystérieux dans lequel la noirceur est omniprésente. 

Avant de vous donner mon avis, on prend le temps d’admirer la magnifique couverture réalisée par l’illustratrice de talent Tiphs dont j’admire clairement le travail. Je trouve cette illustration magnifique et tellement représentative de l’ambiance du roman. Il est difficile d’en détacher le regard ! 

Je remercie Crin de Chimères Editions pour ce partenariat !

received_516043575759282

Titre : L’impératrice des chimères
Auteur : Jérôme Camedescasse
Maison d’édition : Crin de Chimère (leur site c’est par ici)
Se le procurer : ICI

 Brouillard de cauchemar mortifère, la Chevelure de Hel a envahi les Terres du Nord. Tjor de Noirelouve est-il animé par sa foi, ou par une sorte de témérité aveugle, pour oser vouloir s’y frotter et chasser une telle malédiction ? Entouré d’une cohorte de « héros » aux motivations aussi variées que douteuses, il devra s’y aventurer et y affronter des créatures vomies des tréfonds des enfers.

Perdition. Aliénation. Au-delà de ces monstruosités et de ces sbires décérébrés, un être malicieux attend. Une entité inconnue déterminée à retourner contre eux angoisses et déchirures de l’âme grâce à moult illusions. Invisible et insaisissable, elle sèmera leur chemin d’embûches, déterminée à les détruire ou les confiner à la folie. 

 

Nous allons suivre différents personnage dans ce roman et les principaux sont au nombre de 7 : Tjor de Noirelouve est celui qu’on va rencontrer en premier. Toute l’intrigue découle de son initiative. Il est épaulé quotidiennement par Jarand, scribe et rebouteux. Il y a également Rehn, une femme de souverain aux capacités particulières. Elle est toujours suivie par son sous-fifre, un arcadien silencieux dénommé Aslak. Dans cette drôle d’équipe, il a également le mystérieux et colérique Knud, Signe la banshee et Grikar, un Dvergr ou guerrier nain qui sera leur guide.

Terminé les héros valeureux et bienveillants. Ici, les personnages sont égoïstes, malveillants et corrompus. Il est facile de les détester tant ils sont colériques et haineux… Bien qu’ils soient réunis pour un même but, chacun cherche à tirer profit de la situation au détriment de l’autre. Dans des situations périlleuses et délicates, c’est souvent chacun pour soi et l’entraide ne fait pas vraiment partie du vocabulaire. Si au départ, les personnages sont distants et souvent indifférents face aux autres, un lien finit par se créer entre eux mais attention, je ne dirais pas que c’est de l’amitié non, plutôt une sorte d’estime mutuelle qui les pousse à se rassembler plutôt qu’à se tirer dans les pattes. Je n’ai pas eu d’affinités particulières pour les personnages car ils possèdent des valeurs que je n’approuve pas mais ils sont intéressants à suivre, c’est certain. L’auteur prend le temps de les développer tout au long du récit pour en faire des personnages très complets et intrigants. 

Au départ, j’ai eu un peu de mal avec la multitude de personnages à suivre. J’avais des difficultés à me repérer et à situer qui était qui. Je suis plutôt habituée au fait de suivre uniquement le point de vue d’un unique personnage alors face à 7 personnages, j’étais un peu dépassée. Néanmoins, j’ai dépassé ça assez rapidement et je vous avoue qu’on ne suit pas les 7 tout le long du roman. 

Un château dans le ciel, une gobée de runes enchantées, un envol de héros en armures de plumes […]. Mes amis, nous avons tous les ingrédients d’une saga épique.

C’est un roman que j’ai mis du temps à lire, pas que je me sois ennuyée, bien au contraire mais l’univers est dense ainsi que complexe et il m’a demandé une grande concentration. C’est clairement un gros pavé et comme je ne voulais pas louper d’informations, j’ai pris mon temps pour m’imprégner de l’univers et l’apprécier. Malgré tout, à chaque fois que je posais mon livre, j’avais envie d’y retourner !

La plume de l’auteur est soignée et élaborée. Son discours est soutenu et riche. C’est un récit travaillé et abouti dont le contenu est étonnant. On retrouve également de la fluidité ce qui rend la lecture plaisant. C’est vraiment un texte de qualité que l’auteur nous propose ici. e. Je suis impressionnée par l’imagination débordant de l’auteur et la complexité de son univers.

C’est la deuxième fois que je lis de la Dark Fantasy et j’aime ce sous-genre étonnant où tout peut arriver. L’auteur n’épargne personne et le danger est partout. Il y a sans cesse de la noirceur, que ce soit au sein de l’histoire ou même dans le cœur des personnages. L’atmosphère est clairement glauque, sombre, brumeuse et même étouffante. Je ne vous recommande pas de lire ce livre si vous n’avez pas le moral car clairement la noirceur s’immisce partout, même dans le lecteur. 

Outre la noirceur qui définit très bien ce livre, il y aussi l’action. Elle est omniprésente, à chaque page. Les dangers sont partout, dans chaque recoin et tombent sur les personnages comme les gouttes de pluie. De ce fait, le rythme est effréné et les moments plus calmes de l’histoire sont d’autant plus appréciés. 

Crin de Chimères Editions démarre très fort en proposant L’impératrice des chimères qui plante le décor de sa ligne éditoriale. Ce roman est très intéressant et n’a fait qu’accroître mon envie d’en apprendre davantage sur la mythologie scandinave dont je sais assez peu de choses. Alors à tous les amoureux de fantasy, d’histoires sombres où les personnages sont loin d’être charismatiques, de mythologie scandinave… Foncez découvrir ce merveilleux roman !

Les Livres Enchantés.

 

 

 

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s