Marraine

Bonsoir les lecteurs,

Je viens vous parler d’une de mes récentes lectures : Marraine. J’adore les contes de fées et leurs réécritures aussi j’avais vraiment hâte de découvrir ce roman. En plus, j’aime particulièrement lire ce type de livres à la période hivernale que je trouve totalement adaptée à la saison. On se blottie sous un plaid, avec une boisson fumante dans un pyjama tout douillet et une bonne lecture. C’est le combo parfait pour un bon moment.

Avant de vous donner mon avis sur ce roman, je vais vous laisser admirer cette magnifique couverture réalisée par Tiphs dont j’admire le travail ! J’adore cette couverture qui est clairement envoûtante !

Je remercie Noir d’Absinthe pour leur confiance !

IMG_0512.JPG

Titre : Marraine 
Auteur : Emilie Chevallier Moreux
Maison d’édition : Noir d’Absinthe (leur site c’est par ici)
Se le procurer : ICI

Il était une fois, une bonne fée qui se penchait sur le berceau des nouveau-nés afin de les inonder de bienfaits pour les siècles des siècles. Et comme le dirait si bien Ric, l’un de ses petits protégés : trop bonne, trop conne !

Mais quelle mouche a piqué Marraine Perrault pour qu’elle prenne pareils filleuls sous son aile ? Entre Peau d’Âne la mère maquerelle, Aurore la top-modèle siliconée, Cendrillon la veuve noire et Riquet l’alcoolique notoire, on ne peut pas dire que l’affaire soit une réussite. Pour couronner le tout, ses pupilles risquent fort de se dresser entre elle et ce bellâtre slave qui lui est – littéralement – tombé dessus dans un centre commercial new-yorkais.

Parviendra-t-elle à se débarrasser de ces obligations qui l’accablent depuis si longtemps pour enfin trouver chaussure à son pied ? Pas si facile, quand on fait un petit 36…

On va suivre le personnage de Marraine Perrault, anciennement appelé Lilas qui n’est d’autres que la fameuse Marraine la bonne fée que l’on connaît tous. Cette jeune femme a toujours pris soins de ses protégés, dévouant son existence à leur bonheur et leur réussite, bravant les parents machiavéliques et destructeurs… Lilas est la marraine de plusieurs filleuls célèbres : Cendrillon, Aurore, Peau d’âne et Riquet. On oublie la bienveillance de Cendrillon, la douceur d’Aurore… Car les protégés de la fée sont loin d’être des anges ! Oubliez les belles valeurs et faites place à l’égoïsme, à la méchanceté et à la fourberie ! Marraine a eu beau tout faire pour aider ses filleuls et leur inculquer de belles valeurs, ses protégés sont des ingrats et la bonne fée en a sa claque ! Elle est déterminée à tirer un trait sur leurs relations pour profiter de sa propre vie. 

Le roman va suivre deux intrigues. Le premier raconte l’histoire de la jeune femme à ses débuts avant qu’elle ne devienne la marraine que l’on connaît tous. Le récit est narré comme un conte et l’écriture est envoûtante. L’autre intrigue se situe dans le présent et l’on suit Lilas qui vit sa vie, de manière indépendant, en pensant à elle. En essayant plutôt car ses filleuls lui mettent des bâtons dans les roues…

Il était une fois une douce jeune fille…
Il était une fois une malheureuse…
Il était une fois….
Il était…
Il…

Non. Ça ne va pas.
Ce n’est pas comme cela que cette histoire doit commencer.
Rien n’est jamais aussi simple.

L’histoire est originale et surprenante. C’est un récit complètement loufoque et déjantée que nous propose ici l’autrice, c’est tout simplement délicieux ! J’ai adoré le petit coup de frais qu’apporte l’autrice aux contes avec Marraine. Pour autant, ce roman garde également la magie propre aux contes de fées. Marraine est donc un récit qui allie la magie des contes traditionnels et la modernité. Comme dans les contes, il y a du bonheur, de la joie et de l’espoir mais aussi des événements terribles, tragiques et des épreuves à surmonter. Un conte de fées est loin d’être tout rose et tout beau. Les personnages doivent souvent passer par de nombreuses difficultés avant de s’en sortir et d’avoir le droit à leur fin heureuse. Ce roman reprend à merveille le schéma des contes traditionnels en lui apportant un doux vent de fraîcheur (bon… peut-être une violente tempête par moment !).

J’ai aimé les personnages de ce roman. Marraine est très attachante, j’aime la bonté et l’amour dont elle fait preuve et je comprends parfaitement le ras-le-bol qu’elle ressent face à ses filleuls qui sont simplement infects… Elle a envie de vivre sa vie et de profiter tout simplement en pensant à elle. Surtout, qu’elle a rencontré quelqu’un qui ne la laisse pas indifférente ! Il y a de la romance mais elle ne prend pas le pas sur l’intrigue et pour ma part, c’est un gros point positif. J’ai apprécié retrouver Cendrillon et Aurore ainsi que découvrir Peau d’âne et Riquet dont je ne connaît pas les histoires. Je ne m’attendais ABSOLUMENT pas à ce que leurs histoires respectives aient pris une telle tournure dépravée et criminelle. C’est très osée de la part de l’autrice d’avoir pris l’initiative de déformer à ce point les personnages et personnellement, j’ai adoré car c’est tellement dingue que c’en est génial ! 

Ce roman est très pétillant. La plume de l’autrice est très belle, à la fois pleinement représentative des contes de fées et aussi moderne. L’écriture est également soignée, fluide et très entraînante. C’est un récit qui se lit très rapidement et avec enthousiasme car il est plein de dynamisme. Marraine est un roman rafraîchissant, originale, atypique qui saura ravir les amoureux des contes et d’humour ! 

Les Livres Enchantés.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s