Désaccordée

Bonjour les lecteurs,

Quand j’ai découvert Désaccordée sur la page des éditions Gulf Stream dans leur nouvelle collection Echos, j’ai tout de suite été sous le charme. Déjà, la couverture a retenu mon attention, elle est pleine de douceur dans de jolies nuances violettes. Et en même temps, les formes qui entourent la jeune fille véhiculent un sentiment d’oppression et de malaise. C’est assez paradoxal et ça a clairement attisé ma curiosité. Le résumé a terminé de me convaincre en faisant référence à Alice au Pays des Merveilles qui est mon univers favori.

Je suis vraiment contente d’avoir pu faire la découverte de ce magnifique roman grâce aux éditions Gulf Stream que je remercie pour l’envoi !

desaccordee.jpg

Auteur : Joanne Richoux
Titre : 
Désaccordée

Se le procurer : ICI
Prix
 : 16€

Violette, 17 ans, part en virée avec Maëva, Lucas et Alexis. Direction le château d’eau désaffecté de Saint-Crépin-l’Hermite, un endroit à la mauvaise réputation. Quelques heures plus tard, elle ouvre les yeux. Elle est couchée face contre terre, au milieu d’une forêt sauvage. Ceux qu’elle rencontre portent des noms bizarres : Dièse, Trille, Sonate…

Telle Alice tombée de l’autre côté du miroir, la jeune fille aurait-elle atterri dans un univers à part ? Pourquoi tout le monde la confond avec une certaine Princesse Croche, disparue trois ans plus tôt ? Et qui est Arpège, ce garçon casse-cœur qui la dévisage ? Violette le sent, l’envers de ce décor féérique, c’est un danger de mort.

Mais comment retrouver le chemin de la maison ?

On va suivre le personnage de Violette qui vit dans un coin perdu avec ses parents. Elle souffre beaucoup de la disparition de son frère aîné, bien que cela fasse des années. Sa vie est assez monotone et elle préfère la solitude et la tranquillité. Un soir, pour faire plaisir à son amie Maëva, elle accepte de sortir avec elle et deux garçons du coin, dont un pour qui elle craque particulièrement. La soirée démarre bien, il y a une bonne ambiance dans le groupe et puis, sous les effets de l’alcool, l’ambiance change et tout dérape… Violette se réveille seule, en plein milieu d’une forêt qui lui est totalement inconnue ! Qui sont ces gens aux drôles de noms ? Pourquoi la prend-on pour la princesse Croche ? Comment rentrer chez elle ?

C’était le premier roman de cette autrice que je lisais et elle m’a envoûtée dès les premières lignes. J’ai eu un coup de cœur pour ce récit si singulier ! Je suis une grande fan d’Alice au Pays des Merveilles que ce soit le conte original ou toutes les adaptations qui s’en inspirent. Avec Désaccordée, j’ai trouvé qu’il y avait quelques similitudes avec l’univers, pour mon plus grand bonheur. J’ai pris énormément de plaisir à découvrir le Pays des Muses à travers les magnifiques descriptions que nous offrent l’autrice : des paysages à couper le souffle, des tenues farfelues et toutes plus exubérantes les unes que les autres, des aliments atypiques, des fêtes époustouflantes… C’était grandiose ! 

Désaccordée est un récit assez décousu avec de nombreuses phrases courtes, parfois même sans verbe. Il y avait des pensées incohérentes, difficiles à suivre ; les personnages passant du coq à l’âne en quelques mots… J’ai trouvé que cela donnait un vrai plus au récit tout en concordant pleinement avec le titre du roman. Cette lecture est complètement désaccordée et le titre prend ainsi tout son sens. C’était magnifique ! J’ai apprécié les paroles de chansons qui parsèment le récit et rendent la lecture vraiment originale. Il y a une véritable poésie dans Désaccordée.

Ce roman nous offre un véritable tourbillon, aussi bien d’aventures que d’émotions. En effet, l’action est omniprésente ce qui fait que l’intrigue avance vite. Il y a des rebondissements et un paquet de révélations. J’ai trouvé la fin belle et émouvante. C’est inattendu, c’est surprenant, c’est entraînant ! Concernant les émotions, l’autrice les transmet parfaitement au lecteur. Tout comme Violette, nous sommes perdus et désorientés. On ressens ses doutes, son émerveillement, ses envies… Le personnage principal possède quelques traits de caractère qui m’ont agacé. Au départ, je l’ai trouvé désagréable, suffisante et immature ; elle m’était donc assez antipathique. J’ai cependant beaucoup aimé son évolution. Elle s’ouvre, fait preuve de courage et de force, ce qui l’a rendu attachante. 

Désaccordée est un roman merveilleux, poétique et enivrant que je conseille à ceux qui aiment les univers fabuleux, originaux et les ambiances envoûtantes et singulières.  

Les Livres Enchantés.

 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s