Apocalypsis tome 3 : Maximillian, Cavalier Noir

Bonjour les mordus de lecture,

C’est l’heure de vous donner mon avis sur le troisième et dernier tome de la première partie d’Apocalypsis. Encore une fois, j’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie d’un nouveau Cavalier, Maximillian.

IMG_8721b

Auteur : Eli Esseriam
Maison d’édition : Editions Lynks
Prix : 14.90€
Lien direct pour se le procurer : ICI

Seules 144 000 âmes pourront être sauvées. En ferez-vous partie ?

2012. Selon plusieurs croyances 
et mythologies, la Fin du Monde 
arrive à grands pas. 

Ils sont quatre adolescents d’apparence ordinaire. Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils ne se ressemblent pas et n’ont, à première vue, rien en commun. Leurs vies vont pourtant s’entremêler d’étranges manières. Chacun va se découvrir un rôle dans ce cataclysme planétaire et apprendre à dominer son pouvoir unique. Ils vont devoir s’unir et sceller le Jugement Dernier. Ils sont les Cavaliers de l’Apocalypse. 

Ils devront tuer, mais aussi épargner, maîtriser le sort des Hommes tout en se soumettant à leur propre destin. Seules 144 000 âmes pourront être sauvées. En ferez-vous partie ? 

Ou serez-vous un de leurs mystérieux opposants, déterminés et prêts à tout pour sauver le Monde ?

Pardonnez-moi mon Père, car j’ai pêché…

Dans ce troisième tome, on va donc suivre l’histoire de Maximillian Von Abbetz. Il est issu d’une famille austro-allemande très aisée dont les relations sont assez particulières puisqu’ils utilisent le vouvoiement entre eux. Ce n’est pas une famille particulièrement proche ni soudée. Le père de Maximillian lui laisse un mois pour obtenir de meilleurs résultats scolaires sinon il lui coupera les vivres. Selon moi, c’est surtout pour arrêter de ternir la réputation de la famille. Maximillian n’a cependant pas besoin de cet argent car il gagne sa vie en tenant le vélodrome (ça me rappelle quelque chose ça!), un endroit où les individus combattent pour de l’argent. L’oncle de Maximillian, est prêtre et également directeur de l’école dans laquelle étudie Max. Un jour, en se rendant à l’église, le prêtre va voir en Maximillian une apparition mystérieuse. Ce dernier, en reprenant ses esprits va annoncer à notre protagoniste, qu’il est le Cavalier Noir, le Cavalier de la Famine et que son destin est en marche…

J’ai envie de vous parler des personnages.
Maximillian est un gosse de riche omnipontent à l’humour cynique, qui aime faire des jeux de mots douteux. La vie l’a rendu amer et indifférent.
Les relations qu’entretient Maximillian avec son père sont très difficiles et malsaines. Monsieur Von Abbetz est quelqu’un de manipulateur et cruel, tout à fait détestable ! 

Sa mère, d’origine allemande, est une personne terriblement malheureuse, sous antidépresseurs, qui n’est que l’ombre de son époux. Ce dernier, n’hésite pas à la rabaisser et à la remettre constamment à sa place. 

On découvre aussi le personnage de Gretchen, la soeur aînée de Maximillian. Elle nous est décrite comme une belle jeune femme mais au caractère détestable. Elle est méprisante et superficiel. La relation qu’elle entretient avec son frère est complexe suite à certains événements du passé. 

Vient ensuite le rayon de soleil de Maximillian, sa soeur jumelle, Silke. C’est un ange incarnée : belle et gentille, généreuse, à l’écoute… Quand elle était enfant, un malheureux accident lui a fait perdre la vue. Avec son jumeau, ils sont très proches, comme les deux pièces d’un même ensemble. 

Il sera la manipulation, la séduction et la dissimulation. Il sera le miroir des âmes et révélera la splendeur et la laideur. Retiens Mes paroles, car elles se réaliseront.

J’ai adoré ce troisième tome. Maximillian est un personnage que j’ai trouvé génial et très attachant. Sa vie est compliquée notamment à cause de son (pardonnez-moi le terme) monstre de père, d’une cruauté sans pareil. Il est supérieur et violent.
Quand Maximillian va assimiler le fait qu’il est le Cavalier de la Famine, il a du mal à y croire. Cependant, les événements bizarres qui s’enchaînent vont suffire à le convaincre.

J’étais curieuse de savoir comment la famine allait apparaître dans le roman et j’ai été agréablement surprise ! C’est très recherché, original et ça m’a beaucoup plu. Maximillian se révèle être un écran géant sur lesquels les individus projettent leurs plus grands rêves. Les autres ont ainsi faim de lui. C’est un pouvoir immense ! Il peut réduire une vie à néant en un claquement de doigt. Cette révélation le peine énormément car cela signifie que les gens ne le voient plus comme il est réellement… et Maximillian a vraiment besoin d’amour et de reconnaissance ! Comme dans les autres tomes, il va y avoir beaucoup de souffrances… Cela m’a brisé le cœur en petit morceaux… Heureusement, Maximillian est fort et encaisse les coups. 

Tu es le rêve, le projet et l’accomplissement. Tu es le moteur de leur énergie, la source de leur volonté, l’objet de la quête. Ils n’auront de cesse de tout faire pour te plaire. Ils seront affamés de ta présence, avides de ton amour. 

L’auteure continue de me surprendre. Sa plume est encore une fois exquise, originale et parfaitement en adéquation avec le personnage de Maximillian. On découvre des liens entre les différents tomes, présentés de manière vraiment subtile (et ça me plaît). On commence également à avoir des réponses à nos questions même s’il en reste encore une quantité astronomique à résoudre.

J’apprécie grandement le fait que les tomes ne se ressemblent pas. Tout n’est que diversité, nouveauté et originalité ! Les personnages, les « Apparitions », les dons… Tout n’est que surprise et génie.

L’amour est une corde tissée de beaucoup de fils. L’obsession, la rancœur, l’amertume et la frustration. La passion et la convoitise. La possessivité et la jalousie. On ne se déchaîne que rarement contre quelqu’un que l’on a pas aimé, qui n’a pas déçu nos espérances ou brisé nos vœux. 

En bref, j’espère que vous aurez compris mon amour pour cette fabuleuse saga, très imaginative, bourrée d’originalité… L’intégral premier s’est révélé être un gros coup de coeur et il me tarde de me plonger dans le second pour découvrir ce qu’il nous réserve !

 

Les Livres Enchantés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s