Isulka la Mageresse, Tome 2 : La Vieille Alliance

Bonjour les lecteurs ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous donner mon avis sur une très bonne lecture que la maison d’édition Noir d’Absinthe m’a gentiment envoyé. Cet éditeur est très proche de ses lecteurs et propose des lectures originales qui sortent de l’ordinaire.

IMG_8010.JPG

Titre : Isulka la Mageresse
          La Vieille Alliance
Auteur : Dorian Lake
Maison d’édition : Noir d’Absinthe (leur site c’est par ici)
Se le procurer : ICI

 Au nom de la Vieille Alliance, qui unit la France et l’Écosse depuis l’époque de William Wallace et Robert the Bruce, Isulka, mageresse de cabaret, et Scipione, spadassin vénitien, sont appelés au cœur des Highlands pour lutter contre une ancienne malédiction…

Quelque part entre victorian fantasy, cape et épée et mythes pictes, laissez-vous entraîner dans la suite des aventures d’Isulka et de Scipione.

Quel plaisir de retrouver Isulka ! J’avais adoré le premier tome que j’avais trouvé original et osé tant par l’univers que par le choix de personnages très atypiques et hauts en couleur. 
Après avoir 
arpenté l’Egypte dans un premier tome très dynamique, nous voici de retour à Paris où la Mageresse réalise des spectacles de magie afin de gagner sa vie. Elle va rencontrer une jeune femme, Deirdré Calloway, qui lui demande de l’aide. En effet, cette jeune femme vit dans les Highlands, à Deadstag précisément. Une terrible malédiction est apparue sur ses Terres et seulement une personne à la magie extrêmement puissante pourra la lever. Seulement, il semble difficile de trouver quelqu’un qui accepte cette mission. Aussi, Deirdré implore Isulka, qui pour éviter les ennuis (encore !) va accepter et entraîner Scipione dans l’aventure. Nos compagnons vont partir pour l’Angleterre et vivre des aventures improbables et pleines de danger. En même temps, avec des personnages comme Isulka et Scipione, le contraire aurait été étonnant 😉

Suivre les péripéties d’Isulka et Scipione est tellement agréable. Le récit est plein d’imprévus car on ne peut jamais savoir ce qu’il va se passer avec les personnages mais une chose est sûre, ils ont le chic pour se mettre en danger, se retrouver dans des situations improbables où le danger n’est jamais très loin. L’histoire est entraînante, faite de bouleversements et de retournements de situations inattendus. 

Cette saga est pleine de mouvements, de dépaysement et de voyage. En effet, j’avais adoré voyager de Paris en Egypte dans le premier tome et voir l’histoire se poursuivre en Ecosse m’a agréablement surprise. Ces romans ne stagne pas et propose une vraie diversité entre les tomes pour mon plus grand plaisir ! J’ai pu m’imaginer des paysages splendides et mystérieux que j’aurais bien aimé découvrir en compagnie d’Isulka ! De plus, le rythme de ce deuxième tome est effréné et la plume de Dorian toujours aussi agréable.

Outre le fait de voyager, dans ce roman, nous allons côtoyer des Légendes. Ainsi, le passé rencontre le présent et le réel se mêle aux légendes. Je ne m’attendais pas du tout à cela et cette surprise m’a beaucoup plu. L’auteur bouleverse les codes pour nous proposer un ouvrage étonnant et atypique.

Prenez garde au démon qui voudra vous tenter par tous les moyens. Il prendra les traits d’une femme pour vous avilir. Il vous murmurera ses vices et sa débauche. Prenez garde à la tentatrice et résistez de toute votre âme. 

Isulka et Scipione sont toujours fidèles à eux-mêmes bien qu’ils ne cherchent plus à se tirer dans les pattes mais bien à s’entraider. Ils forment ainsi une équipe soudée bien qu’originale. La Mageresse a un caractère bien trempée. C’est une femme forte et courageuse et douée pour retomber sur ses jambes quoi qu’il arrive.
Scipione est toujours autant charmeur, cela lui va si bien et a l’âme d’un combattant, toujours son arme sous la main.
J’ai apprécié que l’auteur introduise de nouveaux personnages, plus ou moins importants dans le récit. Une a tout particulièrement retenu mon attention. Il s’agit de Dresilla. La Reine Noire est une femme de caractère. Sans pitié, cruelle et sanguinaire. Il vaut mieux être avec elle que contre elle (question de survie). Cependant, d’autres facettes de sa personnalité m’ont beaucoup plu.

Le choix de l’auteur concernant la fin est étonnante et je suis curieuse de découvrir la suite car je ne peux absolument pas prévoir où l’auteur veut nous amener ! Ma curiosité est piqué au vif 😉

Madelyn – Livres.Enchantés

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Margaux Fournier dit :

    Vu le commentaire que tu m’as fait du premier tome, j’avoue que je serais très tentée de découvrir cette saga 😀

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s